Il existe 4 familles d’aciers inoxydables sur le marché :

Les aciers austénitiques Les ferritiques Les austénoferritiques (ou Duplex) Les martensitiques.

.

Chaque famille inclue plusieurs nuances dont la résistance à la corrosion dépend principalement de leur teneur en Chrome et/ou en Molybdène. De manière générale, ces teneurs sont élevées, plus la résistance à la corrosion sera élevée. Cette notion est reprise dans le calcul du PREN. Chaque famille d’aciers inoxydables possède des caractéristiques mécaniques, de mise en œuvre et de résistance à la corrosion qui lui sont propres. Il existe différentes conventions ou normes pour identifier ces nuances : L’AISILa numérique (Werkstoffnumber), La symbolique (basée sur l’ancienne désignation AFNOR, La désignation selon la norme NF EN ISO 3506.  Il existe d’autres systèmes de désignation, comme par exemple la désignation Suédoise (SS) et Japonaise (JIS). Ces désignations sont peu à peu délaissées au profit des désignations plus communes expliquées ci-après.

one-finger-click-black-hand-symbol_2_.png
Tableau des principales nuances d'inox en boulonnerie

Sans_titre_5.png

.

1 . NORMES OU DESIGATION DES FAMILLES D’ACIERS INOXYDABLES

 

La désignation AISI

On s’intéressera ici aux deux grandes séries d’aciers inoxydables classées par la désignation AISI que sont la série des 300 et des 400. La série 300 désigne les alliages au chrome-nickel. Nous ne détaillerons pas chaque nuance d’aciers inoxydables. Les principales sont en effet le "304", nuance la plus commune. On peut compléter les différents types d’alliages par les lettres "L" (bas carbone), "N" (addition d’azote) ou "Ti" (addition de titane). La série 400 référence les aciers inoxydables ferritiques et martensitiques. Tout comme la série 300, elle regroupe de nombreux grades. Les principaux grades d’aciers martensitiques y sont le 410 et le 420, qui se distinguent par leur teneur initiale en carbone et le principal grade d’acier ferritique, le grade 430, très employé en décoration.

 

La Désignation WNR

Codification WNR des matériaux

La codification numérique WNR (Werkstoffnummer : N° de matériau) s'affranchit de toute référence à la composition chimique et permet de repérer rapidement un matériau avec un moindre risque d'erreur. Il est ainsi plus facile d'indiquer 1.4532 que X8CrNiMoAl15-7-2. Le code WNR comprend 5 chiffres. Le premier indique la catégorie du produit ; les suivants apportent des précisions sur les alliages.

  1.xxxx : Aciers et alliages
Pour les grandes catégories 2.xxxx : Cuivres, laitons, bronzes, nickels et alliages
  3.xxxx : Aluminium et alliages

La désignation symbolique

La désignation symbolique des aciers inoxydables débute par la lettre "X". Par exemple, dans le cas de la désignation X2CrNiMo17-12-2, le premier chiffre indique la teneur moyenne en carbone multiplié par 100. Les symboles Cr, Ni et Mo sont les symboles chimiques des éléments d’alliages dont l’ordre dépend de leur teneur. La succession de nombres séparés par des traits d’unions indique la teneur moyenne des éléments d’alliages référencés dans le même ordre que celui des symboles chimiques.

 

Désignation NF EN ISO 3506

Les fixations sont classées selon les 4 familles d’aciers inoxydables qui sont celle des aciers inoxydables austénitiques, martensitiques et ferritiques. La 4ème famille qui doit normalement apparaître lors de la prochaine publication de cette norme est celle des austénoferritiques dits Duplex.

 

  Désignation commençant par « A » : Aciers austénitiques, groupe de nuances allant de A1 à A5. A8 à paraître
Ces familles incluent plusieurs groupes de nuances d’aciers Désignation commençant par C : C1, C3 et C4 : aciers martensitiques  
Désignation commençant par F : aciers ferritiques
  D2, D4, D6 et D8 : aciers Duplex (à paraître)

 

one-finger-click-black-hand-symbol_2_.png
Tableau des principales nuances d'inox en boulonnerie

.

Les propriétés générales données pour les quatre familles dans l'infographie ci-dessous n'ont pas un caractère absolu. Elles peuvent varier dans de larges proportions en fonction de la nuance et/ou du traitement sélectionnés. Veuillez consulter nos ingénieurs. Les applications en hautes ou en basses températures feront l'objet d'une prochaine newsletter.

.

Infographie_V2.png

 

2 . LES 4 FAMILLES D’ACIERS INOXYDABLES EN VISSERIE

 

Aciers austénitiques

La principale famille d’aciers inoxydables est celle des aciers austénitiques, dont les appellations "18-10 et 18/8" regroupe près de 80 % du marché de l’acier inoxydable. Le système Fe-Cr-Ni, combiné avec du molybdène, représente la deuxième application la plus répandue. Les aciers austénitiques peuvent générer de très bonnes caractéristiques mécaniques combinées à de très bonnes capacités de résistance à la corrosion. Cette famille d’aciers inoxydables peut se décliner en 6 catégories résumées dans le tableau ci-dessous. Ces six catégories recouvrent 3 domaines d’utilisations, à savoir, la résistance à la corrosion, la résistance à la corrosion à chaud ou réfractaire et la résistance à la déformation à chaud ou fluage.

.

Désignation Numérique

Caractéristique des nuances

Utilisation

1.43XX

Ni ≥ 2.5

Résistance à la corrosion

1.44XX

Ni ≥ 2.5 au Mo

Résistance à la corrosion

1.45XX

Additions particulières éventuelles de Cu, Ti, Nb et/ou Al

Résistance à la corrosion

1.46XX

Additions particulières éventuelles de V, W et/ou B

Alliage Réfractaire ou alliage de Ni inoxydable

1.48XX

Ni ≥ 2.5

Alliage Réfractaire

1.49XX

Additions particulières éventuelles de Nb, Ti, Al, V, W B, Cu et/ou Co

Alliage résistant au fluage

 .

Selon la désignation symbolique, les deux principales nuances d’aciers inoxydables sont référencées sous l’appellation X5CrNi18-8 (AISI 304, A2 ou 1.4301) et X5CrNiMo17-12-2 (AISI 316, A4 ou 1.4401). Les teneurs moyennes sont basées sur des pourcentages en masse. On peut citer les trois principaux dérivés de ces nuances qui sont :

- X2CrNi18-9 (1.4307, 304L ou A2L)
- X2CrNi19-11 (1.4306, 304L ou A2L) dérivé de la nuance X5CrNi18-8
- X2CrNiMo17-12-2 (1.4404, 316L ou A4L) dérivé de la nuance X5CrNiMo17-12-2

Ces trois nuances sont des évolutions de par leur basse teneur en carbone.

 

Aciers inoxydables martensitiques

Les aciers martensitiques de par leur structure métallurgique ont comme particularité de présenter des propriétés mécaniques les plus élevées parmi les aciers inoxydables. Leurs caractéristiques mécaniques s’obtiennent cependant par une teneur élevée en carbone affectant ainsi leur résistance à la corrosion. Elle est inférieure en général à celle des aciers austénitiques.

Désignation Numérique

Caractéristique des nuances

Utilisation

1.40XX

Ni ˂ 2.5

Résistance à la corrosion

1.41XX

Ni ˂ 2.5 au Mo

Résistance à la corrosion

1.44XX

Ni ≥ 2.5 au Mo

Résistance à la corrosion

1.49XX

Additions particulières éventuelles de Nb, Al, V, W B, et/ou Co

Alliage résistant au fluage

 

La nuance initiale des aciers inoxydables martensitiques comporte la désignation symbolique X12Cr13 (1.4006, 410 ou C1). Les nuances évolutives s’obtiennent exclusivement par l’addition de carbone dans la composition chimique, comme la nuance X20Cr13 (1.4021, 420 ou C1). Des additions de molybdène et de nickel permettent d’obtenir les nuances X12CrS13 (1.4005, 416 ou C4) et X17CrNi16-2 (1.4057, 431 ou C3).

 

Aciers inoxydables ferritiques

Le principal avantage de ces aciers inoxydables est leur excellente performance à la mise en œuvre, par exemple à l’emboutissage, combinée à une capacité de résistance à la corrosion suffisante quant à l’application considérée.

Désignation Numérique

Caractéristique des nuances

Utilisation

1.40XX

Ni ˂ 2.5

Résistance à la corrosion

1.41XX

Ni ˂ 2.5 au Mo

Résistance à la corrosion

1.45XX

Additions particulières éventuelles de Ti, Ni, Nb et/ou Zr

Résistance à la corrosion

1.46XX

Additions particulières éventuelles de Ti, Al, Cu et/ou Nb

Alliage réfractaire

1.47XX

Ni ≤ 2.5

Alliage réfractaire

 

La désignation symbolique X6Cr17 (1.4016, 430 ou F1) peut, par des ajouts de molybdène, conduire à la nuance X6CrMo17-1 (1.4113, 434 ou F1) et, par un ajout de niobium, à la nuance X6CrMoNb17-1 (1.4526, 436 ou F1). La norme NF EN ISO 3506 référence cette catégorie d’acier inoxydable sous la dénomination "F1".

 one-finger-click-black-hand-symbol_2_.png
Tableau des principales nuances d'inox en boulonnerie

 

Aciers inoxydables austénoferritiques ("Duplex")

Les aciers inoxydables duplex présentent une structure mixte à 50 % de ferrite et 50 % d’austénite. Les propriétés de résistance aux différentes formes de corrosion y sont améliorées par rapport aux aciers austénitiques, et ce à teneur en chrome et molybdène équivalent. Ces caractéristiques leurs donnent les valeurs de PREN les plus élevées de la sélection. Leur limite élastique est élevée et représente le double de celle des aciers austénitiques. Ces alliages sont également performants en terme de ductilité et de ténacité. En revanche, leur emploi au-dessus de 300 °C est prohibé. Ces alliages se distinguent également par une présence systématique d’azote dans la composition chimique.

 

Désignation Numérique

Caractéristique des nuances

Utilisation

1.40XX

Ni ˂ 2.5

Résistance à la corrosion

1.41XX

Ni ˂ 2.5 au Mo

Résistance à la corrosion

1.43XX

Ni ≥ 2.5

Résistance à la corrosion

1.44XX

Ni ≥ 2.5

Résistance à la corrosion

1.45XX

Additions particulières éventuelles de Cu, W

Résistance à la corrosion

1.46XX

Additions particulières éventuelles de Co

Alliage réfractaire

1.48XX

Ni ≥ 2.5

Alliage réfractaire

 

La nuance initiale X2CrNiMoN22-5-3 (1.4462, 2205 ou D4) peut représenter la nuance de base de cette famille d’acier inoxydable. Une augmentation des teneurs en nickel, chrome et molybdène conduit à la nuance X2CrNiMoN25-7-4 (1.4410, 2507 ou D8) et l’addition de cuivre conduit à l’acier inoxydable X2CrNiMoCuN25-6-3 (1.4507, 225 ou D6). Ce dernier peut être considéré comme l’équivalent de la nuance 1.4539 des aciers austénitiques

 

 

JE DECOUVRE TOUTES LES FICHES TECHNIQUES

 

one-finger-click-black-hand-symbol_1_.png