slider_5_FR.png

Le marché européen permet de trouver un mélange important de produits présentant plusieurs types de marquages. L’utilisateur est fréquemment amené à s’interroger sur les raisons qui conduisent à une telle disparité. Il se trouve également confronté à des choix sans détenir les clés lui permettant d’être pertinent par rapport à ses besoins. On trouve sur le marché européen deux normes de référence qui cohabitent :

.
.

Produits caractérisés selon l'ancienne norme DIN 267 partie 4 (annulée en janvier 1994) et dimensionnés selon la DIN 934 Cette norme prévoyait un marquage particulier des produits non conformes aux normes européennes. Afin d’éviter toute confusion, l’indication de la classe de qualité se fait entre deux barres verticales. Par exemple : l8l ou l10l ou bien l12l… La classe de ces produits doit obligatoirement figurer entre deux barres verticales quel que soit le support (marquage de l’écrou, étiquetage de l’emballage, bordereau de livraison etc…)

.
.

Produits caractérisés selon la norme internationale ISO 898-2
et dimensionnés selon la norme internationale ISO 4032.
Pour éviter toute confusion avec les produits selon l’ancienne norme DIN, les marquages sont par exemple réalisés ainsi : 8, 10 ou bien 12.

.
.

Un des fondements de la norme ISO est basé sur le principe qu’un écrou de style 1 (c’est-à-dire d’une hauteur normale) ne peut présenter aucune ruine dans le cas où les conditions de serrage sont déterminées pour de ne pas installer de précontrainte supérieure à la limite minimale élastique de l’élément fileté. Dans les assemblages par éléments filetés, la charge d’épreuve d’un écrou est toujours largement supérieure à celle de la classe de qualité de la vis. Cependant, comme nous l’avons vu plus haut, deux types de classes de qualité d’écrous sont disponibles sur le marché contrairement aux éléments filetés normalisés pour lesquels un seul type de classe de qualité est proposé. Les pièces taraudées destinées à être vissées à l’extrémité d’un élément fileté pour former un boulon sont normalisées selon les normes ISO et DIN. Elles ne peuvent pas être confondues.

 

ecrous_acier_1.jpg

 

Contrairement aux vis, les écrous ne permettent pas de réaliser des essais de tractions mécaniques du fait de leur géométrie. Le principal essai à pouvoir être conduit est celui de la mesure de dureté. Cependant, ce dernier paramètre dépend fortement du procédé de fabrication et ne peut être considérer comme un paramètre représentatif des propriétés mécaniques en traction du produit.

Un essai de charge d’épreuve a donc été normalisé pour inclure le mode de sollicitation de l’écrou lors du serrage et en conditions de service. La vis est alors serrée dans des conditions normales d’utilisation. Cet essai ne doit pas conduire à une déformation après serrage et à un arrachement du filet. Cet essai de charge d’épreuve est décrit dans la norme NF E 25-005. Ces valeurs de charge d’épreuve se déterminent par la relation :

 

Fp = As X Sp As est la section de résistance de la vis et Sp la contrainte d’épreuve. 

 

Les charges d’épreuves sont représentées dans le tableau ci-dessous dans le cas d’un filetage à pas gros pour les dimensions les plus courantes (écrou de style 1). On remarque que les charges d’épreuves ne sont pas équivalentes. C’est la raison pour laquelle il a été rendu nécessaire de différencier les écrous réalisés selon les spécifications ISO de ceux réalisés selon les spécifications DIN. Ainsi, la classe de qualité des écrous non conformes aux normes européennes doit figurer entre deux barres verticales, pour éviter tout malentendu.

.
.

Filetage Section
résistante
nominale
As, nom, mm2
Classes de qualité selon ISO 4032 Classes de qualité selon DIN 934
8 10 12 |8| |10| |12|
Charge d'épreuve (As × Sp, nom), N Charge d'épreuve (As × Sp, nom), N
M6 20.1 17 200 20 900 23 100 16 000 20 000 24 000
M8 36,6 31 800 38 100 42 500 29 000 36 500 43 000
M10 58 50 500 60 300 67 300 46 000 58 000 69 500
M12 84,3 74 200 88 500 100 300 67 000 84 000 100 000
M16 157 138 200 164 900 186 800 126 000 157 000 188 000


Par ailleurs, la géométrie des deux est sensiblement différente. Les valeurs qui diffèrent sont synthétisées dans le tableau ci-après. Les écrous "ISO" offrent des dimensions plus importantes sur la Hauteur en prise avec la clef de serrage. Comme la classe de qualité est directement liée à la charge d’épreuve, où aucune déformation permanente de l’écrou ne doit apparaître sous cette charge, cette classe de qualité est supérieure dans le cas des écrous "ISO" comparé aux écrous "DIN". Cependant, les écrous "DIN" restent compatibles avec les éléments filetés "ISO", mais ne peuvent être sollicités comme un écrou équivalent "ISO"..
.

.

2.png

.
 

Diamètres Côte nominale sur
plats DIN  934
Côte nominale sur
plats s ISO 4032
Hauteur m des écrous normaux
DIN 934
Hauteur des écrous normaux style 1 ISO 4032
Hauteur min Hauteur max Hauteur min Hauteur max
M5 8 8 3.7 4 4.4 4.7
M6 10 10 4.7 5 4.9 5.2
M8 13 13 6.14 6.5 6.44 6.8
M10 17 16 7.64 8 8.04 8.4
M12 19 18 9.64 10 10.37 10.8
M14 22 21 10.3 11 12,1 12,8
M16 24 24 12.3 13 14.8 14.8
M18 27 27 14.3 15 15,1 15,8
M20 30 30 14.9 16 16.9 18
M22 32 34 16,9 18 18,1 19,4
M24 36 36 17,7 19 20,2 21,5
M27 41 41 20,7 22 22,5 23,8
M30 46 46 22.7 24 24.3 25.6
M33 50 50 24.7 26 27,4 28,7
M36 55 55 27.4 29 29.4 31
M39 60 60 29.4 31 31,8 33,4

.

* Valeurs modifiées en rouge
* Valeurs grisées : dimensions "non préférentielles" selon ISO 4032

 

 

JE DECOUVRE TOUTES LES FICHES TECHNIQUES

 

one-finger-click-black-hand-symbol_1_.png 

.